• Séance 14 : Les clubs de cinéastes amateurs des années 1960 - 06.04.2021

    Julia Wack 

    Doctorante

    Université du Luxembourg, Institut d’Histoire

     

    Amateurs ambitieux : Les Clubs des Cinéastes Amateurs des longues Années 60

     

    Le projet «Amateurs ambitieux» vise à explorer le soi-disant «goût de masse» à travers le prisme de la pratique culturelle participative du tournage de film au cours des longues années 1960. Les cinéastes hommes et femmes étaient des consommateurs d’un médium qu’ils produisaient eux-mêmes. Leurs productions s’adressaient à un cercle de pairs partageant les mêmes idées et avaient l’objectif d’achever une certaine reconnaissance (semi-) professionnelle. Les formes esthétiques de ces films, leurs genres, l’excès de la nécessité d’interprétation, ainsi que les valeurs morales et politiques représentent les axes centraux de l’analyse. Parallèlement il est nécessaire de se concentrer sur les réseaux des membres de clubs et sur leurs activités dans des organisations régionales, nationales aussi bien que transnationales (UNICA fondé en 1937). La base de ces recherches s’effectue à partir de clubs et de sites sélectionnés au Luxembourg, en Belgique, en France et en Allemagne. Outre les archives et l’Histoire Orale, les films eux-mêmes constituent le cœur de l’analyse. La pertinence du sujet pour l’histoire de la culture et des médias réside dans l’étude de l’évolution des tendances à la censure et à l’autocensure, en terme de liberté sexuelle, de militantisme politique ou même de déclarations reliées à la religion dans les années 1960. Ceci est lié à la question de l’américanisation ou à son rejet dans le discours des cinéastes européens et de la presse spécialisée. La comparaison internationale permet également de montrer les spécificités nationales et les temporalités différentes en Europe (occidentale). Dans le même temps, il sera possible de saisir les développements transnationaux du domaine.

     

    Julia Wack  est doctorante à l'Université du Luxembourg, Institut d’Histoire :

    Après des études d’Histoire, Histoire de l'Art, Archéologie et Gestion Culturelle à Cologne (D) et Maastricht (NL), avec spécialisation en art contemporain, communication et patrimoine culturel, Julia Wack a organisé et contribué, pendant 15 ans, à des projets importants d’exposition, des publications et des festivals de film en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, en Suisse, en Roumanie, en France et au Luxembourg (Sélection : Projekt Migration (Cologne, DE, 2002-2005); Festival of Colours (Arkeden, RO, 2010); A Common Dialect (Maastricht, NL, 2011); Manifesta 9 (Genk, BE, 2012); Eppur si Muove (Luxembourg, LU, 2015)). Elle est également Régisseur des Expositions au Musée d’Art Moderne (Mudam) et Chargée de Communication du Festival CinEast (Luxembourg), ses intérêts principaux de recherche se concentrent sur la Culture Populaire, la Performance, le Film et l'Esthétique.

    Dans le cadre de Popkult60, un projet transnational des universités  de la Sarre (DE) et du Luxembourg (LU) sur la culture populaire des longues années 60, elle fait, depuis 2018, des recherches sur les aspects socio-culturels des clubs des cinéastes amateurs des années 1955-75 dans la Grande-Région.

     

    Du fait du confinement, la séance aura lieu en ligne, via ce lien de connexion Microsoft Teams.

    https://teams.microsoft.com/l/meetup-join/19%3ameeting_NjBkODQxYjEtZWU3NS00NWVjLTljOWQtOTNhODU2MjRlMTY3%40thread.v2/0?context=%7b%22Tid%22%3a%22158716cf-46b9-48ca-8c49-c7bb67e575f3%22%2c%22Oid%22%3a%22b27e6e44-0869-43a1-9dda-371d933bc25b%22%7d


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :